Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une infirmière ordinaire

Une infirmière ordinaire

Menu
À vingt ans

À vingt ans


Voir, toucher, sentir, ressentir : la maladie, la souffrance, la mort.
Pas les concepts, non : la réalité qui touche les esprits et les corps.

Sans fard, sans cache.

La réalité qui bouleverse, celle qui sème le trouble et qui écorche par la brutalité qu'elle dégage.

Se rendre compte que si la souffrance et la maladie restent les mêmes pour tous, quelque soit l'origine de l'homme, sa religion et sa couleur de peau, la différence se trouve dans l'accès qui lui est donné ou pas aux soins.
Se rendre compte qu'humanité ne rime pas avec égalité.
Ne pas vouloir comprendre parfois ce qui est pourtant si évident.

Apprendre ce qu'est le déni.


Voir l'autre différemment.


Apprendre qu'essentiel et richesse sont des mots qui ne s'appliquent pas qu'à des choses matérielles.
Repenser son existence, repenser ses perspectives et son avenir sous un tout autre prisme : celui de quelqu'un d'averti, qui connait la valeur d'une vie et sa terrible fragilité aussi.


À vingt ans, perdre son âme d'enfant et l'innocence qui la défend.


À vingt ans,


devenir soignant.

À vingt ans